Les cuirs ombrageux du Musée d’Offenbach

Une collection magnifique de marionnettes à ombres – Musée d’Offenbach

Non loin de Frankfurt am Main (15 kilomètres), se trouve une petite ville avec l’une des plus belles collections d’ombres asiatiques… La collection est permanente et couvre la moitié du 2ème étage de ce Musée dédié au cuir dans les cultures du monde entier. Il ne s’agit pas de chaussures, d’objets ni de vêtements, mais de marionnettes. La collection est prestigieuse et presque confidentielle, mais elle reste l’une des plus riches collections d’ombres asiatiques accessibles dans un Musée européen.

offenbach-3Pour chacun des visiteurs, la première salle nous présente un ensemble de Sbeks, des ombres cambodgiennes. Passé cette pièce monumentale, la première vitrine d’une plus petite salle nous montre 9 pièces égyptiennes de la période Mamluk, estimé du 16-17ème siècle. D’autres vitrines nous montrent des anciennes Togalu Gombaï Atta, des Nan Talung anciennes et bien sûr les javanaises et balinaises de la tradition wayang. Plus loin encore, que de surprises, des pans entiers de vitrines remplies d’ombres chinoises anciennes, de la tradition du Nord, les fameuses Pi-Xing remplissent près de 10 vitrines, et plus de 400 marionnettes sont exposées, plus loin encore les fameuses ombres géantes du Sichuan et les très rares marionnettes de la région Shaanxi. Des spectacles entiers sont présents et émerveillent le spectateur.

offenbach-4

Outre les 9 marionnettes égyptiennes, la collection des ombres chinoises est exceptionnelle, et reste la plus riche visible dans un Musée en Europe. Nous ne pouvons qu’inviter ce Musée à miser sur cette richesse culturelle comme tout voyageur qui va à Frankfurt de passer 1 heure dans ce Musée, qui vous émerveillera. Bien sûr, les dépôts regorgent de trésors non montrés… L’histoire des musées des marionnettes devrait se pencher non pas uniquement sur les collections visibles, mais sur les collections cachées, qui, souvent, regorgent de plus grands étonnements encore…

offenbach-2

Après déjà la visite du Figurentheatermuseum de Lübeck, les collections privées et pléthoriques de Togalu Gombaï Atta et des ombres indiennes de Fritz Fey Jr, des collections du Linden Museum de Stuttgart présentées en partie lors de leur grande exposition en 2015-6 (die Welt des Schattentheaters), la collection de marionnettes d’Helga Brehme et du Theater am Faden, toujours à Stuttgart, et le Musée de Münich, le LederMuseum d’Offenbach reste un incontournable pour les amoureux des ombres chinoises et du monde des théâtres d’ombres.

offenbach offenbach-1

Bibliographie

  • Rainald Simon, “Das Chinesische Schattentheater, Katalog der Sammlung des Deutschen Ledermuseums Offenbach am Main”, 1986.